• Mate-moi ça

    Vinci(ty) : des bâtiments neufs à Lille font déjà la tête

    Infiltration d’eau, moisissures, ventilation défaillante… Les problèmes s’accumulent dans des bâtiments livrés depuis à peine un an par le constructeur Vinci. Le promoteur tarde à intervenir sur les malfaçons et certains locataires, faute d’interlocuteur réactif, vivent sans eau chaude dans un appartement flambant neuf. Derrière une porte en verre et un hall soigné, se trouve l’appartement de deux jeunes salariés : Fostine exerçant dans la communication et Sébastien dans la logistique. À l’intérieur de l’appartement, l’air dense et chargé d’humidité filtre à travers les masques. Tour du locataire : dans la chambre à coucher, les coins foisonnent de tâches vertes. Seconde étape, la salle de bain : Fostine pointe deux serviettes gorgées d’eau disposées en arc de cercle…

  • C'est chaud

    Puythouck sans fond

    500 exilés survivent dans la forêt du parc du Puythouck, dans les Hauts-de-France. La dernière expulsion, le 11 mars, a contraint les réfugiés à se réinstaller un peu plus loin les bois. Un répit de courte durée, en attendant la prochaine évacuation, selon la stratégie choisie depuis 4 ans par la préfecture du Nord. 8h sur le camp Puythouck dans la commune de Grande-Synthe (Hauts-de-France), les premières silhouettes sortent de l’ombre grise du matin dunkerquois. Elles commencent à remuer les cendres des brasiers encore fumants de la veille. Les exilés ravivent les flammes sur les bûches humides à l’aide de vêtements sales et de plastiques qui dégagent une vapeur irrespirable.…