• Mate-moi ça

    Hospitalisations spécialisées en temps de COVID : un pas en avant, deux pas en arrière 

    Il y a un an, le monde entier se retrouvait dans un contexte de pandémie mondiale lié au COVID19. Tous les hôpitaux s’adaptent à un nouveau contexte sanitaire, mais l’accès au centre d’hospitalisation spécialisées pour les maladies neurologiques, ou les cas d’obésité morbide s’avère être plus complexe. Une simple feuille A4, un logo de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris presque plus grand que le texte qui annonce que la demande d’admission à l’hôpital maritime de Berck est refusée, et un coup de tampon, emballé c’est pesé.Cinq lignes qui changent tout, cinq lignes qui annoncent qu’une potentielle amélioration ou du moins stagnation d’un état de santé ne sont pas possibles…

  • A l'ancienne

    22 mars 1965 : France Gall gagne l’Eurovision avec la chanson « Poupée de cire, poupée de son »

    France Gall représente le Luxembourg pour l’Eurovision avec une chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg. Contre toute attente elle remportera ce concours.  Retour sur cette soirée si particulière pour la jeune chanteuse. Entre rivalité, rupture et préjugés France Gall passera par toutes les émotions les plus extrêmes, le prix d’un succès mondial et d’un tremplin dans sa carrière. 

  • Validé (ou pas)

    Caïd : le nouveau « Blairwitch » de Wish

    Une réalisation stupéfiante, un concept novateur, et peu de moyen, voilà comment le film Caïd avait déjà séduit il y a trois ans. Il n’en fallut pas plus pour que Netflix propose à la même équipe de réaliser une mini-série éponyme, pour un résultat beaucoup trop caricatural à l’instar d’un site de contrefaçon (Wish).   Rap à fond, défilé de scooters, grands immeubles au teint beige sous un soleil de plomb.Le décor est planté.  C’est dans une cité du sud de la France qu’Ange Basterga et Nicolas Lopez (alias Franck et Thomas) se rendent pour tourner le clip de Tony, rappeur à ses heures perdues et parrain d’un réseau de…